J'ai de la chance

J’ai de la chance, mes clients ont joué le jeu. Certains m’ont payé avec quelques jours d’avance, certains ont tellement voulu bien faire, qu’ils m’ont payé 2 fois.


J’ai de la chance, parce que mon secteur d’activité est réputé difficile : Bailleurs et syndics de copropriétés. Les premiers sont confrontés directement aux loyers impayés que le Covid 19 ne va pas arranger. Les seconds jouent tous les ans leur maintien comme représentants des Syndicats de copropriétés et se doivent d’être les meilleurs gestionnaires possible (10% des SDC changent de syndic par an soit un renouvellement complet du parc tous les 10 ans).



Bien sûr, j’ai bien des différends, difficiles à gérer à distance, mais certains ont pu se dénouer pendant la crise. Le télétravail nous a permis à tous de nous poser un peu et de régler des situations qui paraissaient inextricables. J’ai de la chance parce que j’ai trouvé en face de moi des gens qui voulaient aller de l’avant, qui ont pris le temps de l’analyse pour ensuite favoriser l’action.


J’ai de la chance car mes provisions clients vont baisser. Oui bien sûr il a fallu rester aux manettes et passer les appels, faire les courriels explicatifs détaillés, factuels.


J’ai de la chance parce que l’entreprise qui a fait appel à mon expertise a su mettre rapidement les outils disponibles en télétravail. Merci donc à tous les informaticiens qui ont permis en peu de temps de rendre le télétravail possible et surtout efficace. Quelle chance avons-nous eu.


Pour finir, je ne crois pas en la chance.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 Claude Hallais Consultant avec Wix.com

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon